Cinq lieux à visiter pour découvrir l’insurrection de Dublin de 1916

par Christine Orford

Si vous visitez Dublin cette année, ne passez pas à côté des célébrations du 100e anniversaire de l’insurrection de Pâques 1916, une rébellion armée qui visait à mettre fin à l’autorité britannique et à créer une république d’Irlande.

Bien que l’insurrection ait été un échec, elle a fait naître un sentiment de nationalisme chez le peuple irlandais, qui a finalement donné lieu à l’indépendance par rapport à la Grande-Bretagne.

La grande majorité de l’action s’est cantonnée à Dublin et, si vous savez où regarder, vous pourrez voir des sites symboliques de l’événement dans toute la ville.

Poste centrale (General Post Office), O’Connell Street, Dublin 1

General Post Office DublinLa poste centrale, ou GPO comme elle est plus couramment appelée, était le quartier général des insurgés et l’endroit où le drapeau tricolore irlandais a été pour la première fois déployé. Le lundi de Pâques, l’insurgé Patrick Pearse a lu la Proclamation de la république devant le bâtiment.

Bien que la plus grande partie de la GPO ait été détruite par l’armée britannique pendant l’insurrection, la façade du bâtiment n’a pratiquement pas été modifiée depuis 1916. Si vous regardez avec attention, vous pouvez toujours voir les impacts de balles des combats.

Une petite soif ? Prenez une petite pinte à The Oval sur Abbey Street. Ouvert depuis 1820, ce pub était déjà solidement implanté au moment de l’insurrection.
Une petite faim ? The Hophouse sur Parnell Street propose l’une des meilleures cuisines coréennes de la capitale. Offrez-vous un copieux bibimbap ou une petite bouchée de kimchi.
Fatigué ? Isaacs Hostel est à 10 minutes de marche d’O’Connell St, à proximité de la gare ferroviaire de Connelly. Elle propose des dortoirs, des chambres privées, le Wi-Fi gratuit, des visites à pied et des soirées gratuites, et même un sauna gratuit !

St Stephen’s Green Park, Dublin 2

Fusilier's Arch at Stephen's GreenLes dublinois s’y rendent en nombre pendant les éclaircies. Sa grande superficie est appréciée des joggers, flâneurs, amateurs de bronzage et de ceux qui aiment observer le monde bouger. Il a également été considéré comme un important poste stratégique par les rebelles, car il offrait un accès à de nombreux quartiers du sud de la ville. Ils ont occupé les maisons entourant le parc et creusé des tranchées pour protéger les entrées, mais ont été contraints de se replier dans le Royal College of Surgeons voisin après un assaut de l’armée britannique.

Une petite soif ? The Sugar Club sur Leeson Street organise des soirées cinéma et contes et des concerts et propose de bons cocktails.
Une petite faim ? Si le temps le permet, prenez un sandwich au Pablo’s Tortas au marché de Clarendon et allez le manger dans le parc. Le Sweet Pepper est l’un des meilleurs restaurants végétariens de la ville.
Fatigué ? The Times Hostel – Camden Place est une charmante auberge chaleureuse proposant des dortoirs avec salle de bains et chambres privées. Il s’agit de l’un des meilleurs emplacements de Dublin si vous souhaitez profiter de la vie nocturne de Dublin à l’écart de Temple Bar, avec des bars rock, des pubs proposant des bières artisanales et des boîtes de nuits populaires dans les rues adjacentes, le tout à cinq minutes de marche de St Stephen’s Green.

Mount Street Bridge, Dublin 2

Traversez le pont reliant Mount Street et Northumberland Road pour vous retrouver au cœur de l’une des plus féroces batailles de l’insurrection de 1916. Ici, 17 rebelles équipés d’armes obsolètes ont tenu tête à 1750 soldats britanniques pendant des heures.

Bien qu’ils aient été finalement vaincus, le combat représenta une source de fierté pour les républicains irlandais, soulignant le courage et les sacrifices qu’ils étaient prêts à faire pour leur cause.

Après la bataille, les témoins déclarèrent ‘L’endroit baignait littéralement dans le sang’, une image difficile à mettre en relation avec ce canal boisé dans l’un des quartiers les plus prisés de Dublin.

Une petite soif ? Slattery’s Pub sur Grand Canal Street est l’endroit idéal pour regarder du sport, en particulier le rugby et se frotter aux locaux.
Une petite faim ? Si vous avez envie de vous faire plaisir, Osteria Lucio sur Clanwilliam Terrace sert d’excellentes pizzas dans un restaurant situé sous un pont ferroviaire.
Fatigué ? Ashfield Hostel se trouve à côté du Trinity College, soit à 15 minutes de marche plaisantes de Mount Street Bridge. L’ensemble des dortoirs et des chambres privées est équipé de salles de bains, et elle offre également le Wi-Fi et le petit-déjeuner gratuits, et plus encore.

Monastère des Capucins, Church Street, Dublin 7

Capuchin Friary, Church StLes Capucins sont présents à Church Street depuis les années 1690 et l’église actuelle date de 1881. James Pearse, dont les fils Patrick et William Pearse ont été exécutés après l’insurrection, a dessiné l’autel qui est toujours visible aujourd’hui.

Fr Matthew Hall, un bâtiment de briques rouges situé juste à côté de l’église, était le quartier général du premier bataillon des insurgés. Les soldats étaient envoyés depuis ce point pour combattre dans les quartiers voisins.

Juste au coin se trouve le site du massacre de North King Street, où 15 civils ont été tués par balle ou à la baïonnette par des soldats britanniques. Cet événement est connu comme l’une des pires atrocités de l’insurrection.

Les frères Capucins de Church Street ont administré les derniers sacrements à tous les exécutés de 1916, y compris les Pearse.

Une petite soif ? Proposant de la musique traditionnelle irlandaise tous les jours dans une ambiance animée, The Cobblestone sur North King Street est une excellente adresse pour la Guinness.
Une petite faim ? Le menu du Generator Hostel Dublin sur Smithfield Square est limité, mais les plats sont de bonne qualité, les prix bas et le Wi-Fi est gratuit. Elle est également un endroit de choix où séjourner !
Fatigué ? Séjournez au Generator bien sûr ! Outre des lits confortables et propres et une salle de cinéma climatisée, l’auberge organise fréquemment des marchés artisanaux, des afters et d’autres événements festifs.

Kilmainham Gaol, Dublin 8

Inside Kilmainham GaolQuinze des leaders de l’insurrection de 1916 ont été emprisonnés et exécutés à la Kilmainham Gaol (prononcer comme ‘jail’ en anglais), qui fut construite en 1796.

Ces exécutions firent basculer l’opinion publique en faveur du mouvement républicain. Auparavant, de nombreux citoyens ordinaires ne soutenaient pas la cause des rebelles.

Visitez la Gaol pour découvrir par vous-même où les chefs rebelles ont passé leurs derniers jours, mais il est conseillé de s’y rendre tôt car les tickets sont limités et il est impossible de réserver en ligne. Malgré cet inconvénient, la visite vaut le détour.

Une petite soif ? Trouvez une place au bar du Royal Oak sur Kilmainham Lane, et immergez-vous dans l’ambiance cultivée depuis plus de 150 ans.
Une petite faim ? Proposant des plats à base d’ingrédients locaux frais, le LimeTree Café est idéal pour petit-déjeuner ou un déjeuner rapide. Il se trouve en face de la Kilmainham Gaol.
Fatigué ? Kinlay House Dublin est l’une des auberges les mieux situées de la ville, dans la partie calme de Temple Bar, à côté de la cathédrale Christchurch. Partez à pied dans une direction pour vous rendre au Trinity College ou dans l’autre direction jusqu’à la Kilmainham Gaol, la Guinness Storehouse et le Musée irlandais d’art moderne. Elle propose également une grande variété de dortoirs et de chambres privées avec Wi-Fi et petit-déjeuner gratuits.

 

Merci à William Murphy pour l’utilisation de ses magnifiques photos sous la licence Creative Commons.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *