London Inside #01 | Interview dans la Meilleure Auberge de Jeunesse de Londres

Article par Gabrielle Narcy.

Comme vous le savez peut-être, l’équipe d’HostelBookers est basée à Londres. Alors même si nous sommes français de cœur, nous avons aussi une passion pour notre belle ville d’adoption : Londres, bien sûr !

Pour découvrir cette capitale qui bouge, oubliez les guides de voyage et suivez plutôt notre série London Inside. Le concept est simple : une fois par mois, nous allons dans Londres et vous montrons une facette ou un endroit de Londres qui vaut le détour… De vrais conseils d’« insiders » !

Pour l’épisode 1 de London Inside, nous avons rencontré trois jeunes londoniens (un français et deux espagnoles) qui nous parlent de leur Londres à eux et de leur job au Clink, l’auberge de jeunesse la plus branchée de Londres – un lieu « alternatif » et vibrant de créativité qui reflète bien le Londres que nous adorons.
Située à côté de la gare Internationale de Saint Pancras, cette auberge s’est installée dans un ancien Palais de Justice. La salle du tribunal a été transformée en Internet Café, les cellules en chambres et en dortoirs, et le bar du Clink est connu pour ses soirées DJs et ses boissons pas chères.

Rencontre en coulisses du Clink avec Lettie, Nelson et Miriam, tous trois employés de l’auberge de jeunesse. Ils partagent avec nous leurs bons plans londoniens et nous expliquent pourquoi travailler dans un « hostel » est un job en or. Qui sait, vous aurez peut-être la chance de les rencontrer lors d’un prochain séjour au Clink !

Est-ce que tu as vécu à l’étranger avant de vivre à Londres ? Oui, en Suisse où j’ai fait des études de traduction Anglais-Français-Espagnol. Donc je parle un peu français mais j’ai beaucoup oublié malheureusement !

Quel poste occupes-tu au Clink ? J’ai commencé au Clink il y a deux ans en travaillant dans la « Travel Shop » (boutique/librairie de voyage) et j’ai été promue il y a quelques mois au titre de « Front of House Manager ». Je suis responsable de toute l’équipe des réceptionnistes et de régler tout problème avec les clients si besoin est.

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de travailler dans une auberge de jeunesse ? Le fait que je peux être moi-même. Ici on ne juge pas les gens sur leur apparence, ce qui fait que je me sens à l’aise au travail. Je ne pourrais pas travailler dans un hôtel 5 étoiles parce que là je devrais porter un uniforme et tout le monde est pareil, je ne pourrais pas porter mes converses ou mes lunettes. Ici, j’aime le fait que je puisse partager qui je suis avec tout le monde. Et aussi le fait qu’il s’agisse d’un environnement très cosmopolite et que tout le monde est différent, personne ne se ressemble et j’adore ça.

Une anecdote rigolote qui s’est passée au Clink ? Quand je travaillais à la Travel Shop du Clink au début, ce client américain de Miami avec un style franchement bling-bling s’est mis à me courir après à longueur de journée. Il me prenait la main pour la baiser, et m’a demandé si il pouvait me faire les ongles de main et de pied … effrayant !

Un conseil pour les touristes qui se rendent à Londres ? Essayez de rester à l’écart des grosses attractions et des sites très touristiques et essayez de voir un Londres plus authentique et différent de celui des guides touristiques ! Je leur dirait aussi de marcher le long de la Capital Ring Walk, un immense circuit qui fait le tour de Londres et qui passe par des endroits verdoyants et magnifiques, loin de la folie du centre. Le circuit fait une centaine de kilomètres au total, j’en ai fait peut-être la moitié jusqu’à présent et c’est vraiment magnifique. 

Vous ouvrez votre propre auberge de jeunesse : quelle célébrité choisissez-vous pour être votre associé ? Je demanderais à Tracey Emin, une artiste londonienne complètement déjantée et au style de vie un peu fou : elle serait super pour le design de l’auberge et elle attirerait beaucoup de monde avec sa personnalité !

Vous êtes le Chef cuisinier du Clink pour un jour : quel plat unique cuisinez-vous pour vos clients ? J’organiserais un barbecue géant avec option végétarienne pour que tout le monde puisse en profiter. Tout le monde adore les barbecues, et l’ambiance est toujours relax, tout le monde discute !

Vous disposez d’un budget illimité : qu’est-ce que vous rajoutez au Clink pour en faire un endroit encore plus fun ? Je créerais un grand espace extérieur pour organiser des activités en plein air comme des cours de yoga ou des cours de danse.

Est-ce que tu as vécu à l’étranger avant de vivre à Londres ? Oui aux Etats-Unis dans l’Idaho : j’y ai fait une mission de bénévolat pendant deux ans.

Quel poste occupes-tu au Clink ? Je suis ici en stage pour deux mois, car je dois faire un stage dans le cadre de mon bac + 2 de tourisme à l’école Internationale Tunon près de Montpellier. Donc au Clink je travaille à la réception, j’accueille les clients, je m’occupe aussi de leur check out (départ) et je fais en sorte qu’ils passent un bon séjour.

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de travailler dans une auberge de jeunesse ? Beaucoup de choses ! On rencontre des gens de plein de cultures différentes et on fait beaucoup de rencontres. Aussi, en tant que réceptionniste, j’aime bien accueillir les clients, les aider et faire en sorte qu’ils soient contents de leur séjour.

Une anecdote rigolote qui s’est passée au Clink ?
Je me souviens de ce client coréen qui avait un look complètement délirant avec des cheveux blonds décolorés : il a du changer de chambre en cours de séjour, et est venu me voir à l’accueil au moins 4 ou 5 fois dans la même journée, à chaque fois avec une tenue différente, comme si il se changeait tout le temps, avec des looks pas possible. C’était un vrai défilé de mode !

Un conseil pour les touristes qui se rendent à Londres ? Je leur dirais de jeter un œil à tous les évènements qui ont lieu à Londres comme les Streets Events, ou autres festivals. En ce moment il y a le Africa Village à Hyde Park, et Exhibition Road dans Kensington est le lieu où se rendre pour tous les évènements artistiques et culturels à Londres.

Vous ouvrez votre propre auberge de jeunesse : quelle célébrité choisissez-vous pour être votre associé ?
Camille Lacourt, le nageur olympique français.

Vous êtes le Chef cuisinier du Clink pour un jour : quel plat unique cuisinez-vous pour vos clients ? Mes parents sont originaires d’une île près de Madagascar, alors je cuisinerais un plat typique de cette île, le « rougail saucisse ». C’est un plat de riz et de haricots cuit avec du beurre de cacahuète, des épices et des oignons : c’est un plat convivial qui se partage !

Vous disposez d’un budget illimité : qu’est-ce que vous rajoutez au Clink pour en faire un endroit encore plus fun ? Je créerais une zone sportive et organiserais des matchs de sports collectifs comme le rugby ou le football. Les clients pourraient jouer avec nous le temps de leur séjour !

Est-ce que tu as vécu à l’étranger avant de vivre à Londres ? Oui en Suisse, j’y ai fait mes études de traduction avec Lettie ! On se connait depuis plusieurs années.

Quel poste occupes-tu au Clink ? Je travaille dans la « Travel Shop » depuis 8 mois. J’ai trouvé ce job grâce à Lettie que je connaissais avant d’arriver à Londres puisqu’on a fait nos études ensemble. Lorsque je suis arrivée ici, j’étais toujours en contact avec elle. J’avais un travail que je n’aimais pas et Lettie m’a fait passer un entretien au Clink, puis j’ai eu le poste !

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de travailler dans une auberge de jeunesse ? Le sentiment de liberté que j’ai ressenti ici depuis le premier jour. C’est comme une grande famille, et en tant qu’employé, on sent qu’on nous fait confiance : le Clink nous encourage à partager nos idées, à mettre en place des projets comme d’organiser des évènements caritatifs, des festivals. Et bien sûr j’adore le fait de rencontrer des gens du monde entier et les clients qui séjournent avec nous : ça nous donne l’occasion de parler voyage même si pour le moment on ne voyage pas !

Une anecdote rigolote qui s’est passée au Clink ? Cinq garçons français de Paris qui m’ont demandé comment se rendre au stade de foot de Liverpool depuis Londres mais qui ne comprenaient pas que c’était dans une autre ville et qu’il devait prendre le train pendant 2 heures pour s’y rendre. Ou alors ces deux américains qui appellent à 3h du matin pour dire qu’ils ont réservé une chambre au Clink, qu’ils se trouvent à Londres mais qu’ils ne trouvent pas l’auberge… C’est parce qu’ils étaient à Londres au Canada, ils avaient réservé un vol pour la mauvaise ville !

Un conseil pour les touristes qui se rendent à Londres ? Se rendre dans les différents quartiers de la ville et qui sont tous très différents les uns des autres (Camden, Shoreditch, Kensington …).

Vous ouvrez votre propre auberge de jeunesse : quelle célébrité choisissez-vous pour être votre associé ? Elton John : est-ce que tu peux imaginer le design de l’auberge avec lui ? Des fleurs et des pianos partout, ça serait génial !

Vous êtes le Chef cuisinier du Clink pour un jour : quel plat unique cuisinez-vous pour vos clients ?
La meilleure recette de ma grand-mère, une spécialité espagnole qui s’appelle le Pisto, et qui ressemble un peu à une ratatouille. Mais je ne sais pas si je ferais aussi bien que ma grand-mère, c’est un vrai cordon-bleu !

Vous disposez d’un budget illimité : qu’est-ce que vous rajoutez au Clink pour en faire un endroit encore plus fun ?
Une terrasse sur le toit avec une piscine au milieu !

Comment se rendre au Clink 78 et rencontrer Lettie, Nelson et Miriam ? Réponse avec la carte ci-dessous !

View Larger Map
Merci à Lettie, Nelson et Miriam de s’être prêtés au jeu, et merci au Clink pour les photos !

Retrouvez le Clink78 sur HostelBookers.fr.

Article et Interview par Gabrielle Narcy, Design par Florent Guedon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *