10 Choses à Faire à Bombay

Article par Gabrielle Narcy

Bombay est une ville absolument unique, un mélange détonnant de paradoxes et de contraires : Bollywood et son star-system, une architecture coloniale incroyable, une circulation d’enfer, une pauvreté qui se voit partout dans les rues bondées, des boites de nuits démesurées, une histoire millénaire, une pollution palpable, un peu d’indouisme, d’islam et de chrétienté, des bidonvilles, des centres commerciaux ultra-modernes et 20 millions d’habitants. Mélangez tout ça et vous obtiendrez Bombay (rebaptisée Mumbai), une ville présentant les multiples visages de l’Inde moderne et traditionnelle. Bombay déborde d’énergie et regorge de choses fabuleuses à voir et à découvrir, alors pour vous guider, nous avons concocté ce petit guide.  Si vous avez la chance de partir découvrir cette cité hors du commun, suivez notre guide de 10 choses à faire à Bombay et profitez !

Pssst … Si vous cherchez un hébergement, découvrez nos recommendations des meilleurs hôtels pas chers à Bombay à la fin de cet article, où comment trouver un hébergement au meilleur rapport qualité/prix et éviter les mauvaises surprises !

Si vous partez voyager en Asie, lisez également nos articles sur 10 Choses à Faire à Bangkok, le Meilleur de l’Asie du Sud-Est (Thaïlande, Vietnam,Cambodge, Laos, Indonésie…), les plus belles villes et régions à voir lors de votre voyage enThaïlande et où faire la fête en Thaïlande.

1.Etre figurant à Bollywood

Histoires d’amour impossibles, compliquées ou tumultueuses (et souvent les trois à la fois), les films de Bollywood en mettent plein les yeux, et même si l’intrigue est souvent franchement secondaire ce n’est pas grave, car ce qui compte, ce sont les fabuleux moments de danse et de chant (assurément kitsch mais très beaux) qui rythment le film. Si vous avez toujours rêvé de faire votre star de cinéma, sachez que depuis une dizaine d’année, la présence de figurants occidentaux est très fortement prisées dans les films « bollywoodiens ». Demandez à la réception de votre hôtel si ils peuvent vous mettre en contact avec des agents spécialisés, ou alors promenez-vous dans le quartier touristique de Colaba, le terrain de chasse des agents de castings à la recherche de figurants occidentaux. Pour environ 800 Roupies – 20 € – la journée (transport jusqu’au studio et repas inclus), vous pouvez passer la nuit ou la journée sur un tournage. Attention, sachez que les figurants occidentaux sont souvent coupés au montage et qu’il s’agit principalement de faire le pied de grue pendant des heures pour au final, seulement quelques minutes de figuration… Pour vous mettre à jour avant de tenter votre chance dans le monde du cinéma indien, regardez Om Shanti Om ou Devdas, un film de 2002 qui met en scène une histoire d’amour entre deux des plus grandes stars du cinéma indien : Shah Rukh Khan et Aishwarya Rai.

2.Prendre des cours de danse indienne

Si vous rêvez de reproduire la grâce et la beauté des danses indiennes et leur tourbillon de saris, de tissus colorés et de bijoux dorés, Bombay est l’endroit idéal pour vous initier à l’art de cette tradition indienne. Le mieux est de vous rendre dans le quartier de Colaba où vous trouverez de nombreux studios de danse qui proposent des leçons (pour débutants ou pour danseurs confirmés). Nombreux sont ceux qui vous diront enseigner les « danses de bollywood », mais les indiens vous diront eux qu’il n’existe pas vraiment de « danse bollywoodienne » : il s’agirait plutôt d’un attrape-touriste ! Regardez plutôt si vous pouvez apprendre à danser ou même simplement assister à une représentation de l’une des 8 danses traditionnelles indiennes telles que le Bharata Natyam (danse millénaire pratiquée par les femmes dans la région de Tamil Nadu, au sud de l’Inde), le Mohiniyattam (Kerala) ou encore le Kathak (Penjab).

3.Un tour sur Marine Drive

Découvrez le superbe panorama de Marine Drive, une route splendide qui longe la mer d’Arabie, dans l’océan indien. Joignez-vous aux locaux et admirez le coucher de soleil sur la Marine Drive : c’est à couper le souffle à la tombée de la nuit, lorsque le soleil se couche sur l’océan et que les lumières de la ville commencent à scintiller tout autours…

4.Essayer la cuisine indienne

La tradition de “street food” (la nourriture qu’on achète dans la rue à des vendeurs ambulants dans des camionnettes ou autres stands d’appoint) est très rependue en Inde. Il est donc normal de commencer votre journée en savourant le petit-déjeuner (mais aussi dîner) traditionnel local, le pav bhaji (curry végétarien & pain) auprès d’un vendeur ambulant près de votre hôtel. Essayez également les Samosas ou les Pani Puri, des petits soufflés creux et croustillants que vous remplissez d’une sorte de purée de pomme de terre, d’oignons et de chutney avant de les recouvrir d’une sauce légère et de les mettre tout entier dans votre bouche. Aussi, les Wada Pav sont des sortes de donuts salés, très appréciés des indiens au petit déjeuner.  Le mieux est de vous rendre dans Bandra, le quartier de Bombay idéal pour savourer la délicieuse cuisine indienne traditionnelle, qui se caractérise par l’utilisation de nombreuses épices, herbes et légumes (une grande partie de la population indienne est végétarienne). Là, vous trouverez d’innombrables restaurants, cafés et marchés.

5.Acheter un Sari

Le sari est l’habit traditionnel des femmes indiennes depuis plus de 2000 ans. Il se caractérise par une superbe étoffe de 6 mètres de long, colorée et présentant souvent des détails de broderies et/ou d’imprimés. Le mieux pour vous en procurer un est de vous rendre au marché de Linking Road, situé dans le quartier ouest branché de Bandra où vous trouverez des boutiques de grandes marques internationales, mais aussi les étals du marché qui s’étendent tout le long de la rue. Là, vous trouverez quantité de saris et autres habits indiens traditionnels. Sinon, d’autres boutiques ayant pignon sur rue sont spécialisées dans la vente de saris : Dadar Emporium (Kelkar Road, au cœur de Bombay), Vanzasons (1st Marine Street, dans le sud de Bombay) ou encore Suruchi Saree Mandir (95, marine Drive, dans le sud de Bombay). Le prix d’un sari commence à 150 Roupies (3.50 €), et peut monter jusqu’à plusieurs centaines d’euros pour une pièce sophistiquée, mais vous trouverez des étoffes intermédiaires et de bonnes qualité pour environ 1,500 Roupies (35 €).

6.Méditer sur les marches du Temple de Walkeshwar

Le temple absolument magnifique de Walkeshwar, situé dans le quartier de Malabar Hill au sud de Bombay, date de 1127 et est au centre de nombreuses légendes hindoues. Ce temple a été construit en hommage à la déesse Shiva et repose au sommet du point culminant de la ville, à proximité du fameux bassin de Banganga (Banganga Tank), construit au 14ème siècle. Ce bassin sacré où les hindous viennent se baigner est encerclé de gigantesques et majestueuses marches antiques, et l’on dit que ses eaux sont sacrées. Il a inspiré de nombreux artistes et musiciens indiens. Asseyez-vous sur les marches du bassin et observez l’inde traditionnelle et l’inde moderne qui se croisent tous jours en ce lieu de culte. Le festival de musique qui se tient chaque année en janvier au bassin de Banganga est un grand moment à ne pas rater si vous vous trouvez à Bombay à ce moment-là !

7.Une balade à dos d’éléphant dans Victoria Gardens

Bombay n’est pas le lieu idéal pour faire une ballade à dos d’éléphant car cette activité s’effectue plutôt à l’extérieur des grandes villes. Cependant, le zoo de Bombay (ou Jijamata Udyaan, anciennement connu sous le nom de Victoria Gardens) est un petit paradis de verdure et de calme, et propose des promenades à dos d’éléphant. Il s’agit également de l’endroit idéal pour un pique-nique le weekend end, au beau milieu de ses 19 hectares de végétation. Construit en 1861par le riche homme d’affaire britannique David Sassoon, le  zoo a conservé de nombreux monuments historiques datant du 19ème siècle et représente un joli cadre pour une promenade dans la verdure.

8.Visiter le Musée Gandhi

Le musée Gandhi se trouve dans l’immeuble de deux étages où Mahatma Gandhi résidait lors de ses séjours à Bombay. Aujourd’hui, son ancienne maison a été transformée en musée, bibliothèque et centre de recherche, le tout dédié à l’incroyable bataille pacifiste menée par Gandhi pour l’indépendance de l’Inde face à l’occupation coloniale anglaise. Le musée est relativement petit mais très bien fait, et permet de voir le lit, la table de travail et la grande bibliothèque (plus de 50,000 ouvrages, beaucoup de Gandhi ou sur Gandhi) du politicien et philosophe emblème de l’Inde moderne. Chaque année, l’anniversaire de la mort tragique de Gandhi, assassiné par un fanatique en janvier 1948, est célébré comme Jour du Martyr dans tout le pays. Le musée, situé 19, Laburnum Road, est gratuit.

9.Aller en boite

Les locaux appellent Bombay « la ville qui ne dort jamais », sans aucun doute à cause des centaines de clubs et boites de nuits gigantesques qui se trouvent un peu partout dans la ville et qui vous entraineront jusqu’au bout de la nuit (enfin presque, le couvre-feu pour les boites est à 1h30 à Bombay). La vie nocturne de Bombay est très active depuis une vingtaine d’années, mais depuis que Bollywood est devenu une telle institution, c’est encore plus marqué : le star system, les starlettes et les VIPs sont un peu partout et les boites de nuit sont souvent délirantes et accueillent des DJs de réputation internationale. Le Blue Frog, situé dans Lower Parel (Mathuradas Mill Compound), est l’un des plus gros clubs de la ville, proposant un décor futuriste ultra moderne, de la musique éléctro, du R’n’B, du rock et de la musique latino. Si les fêtards locaux ne tarissent pas d’éloges au sujet de cette boite, c’est que ça doit être bon ! A retenir : LE quartier pour sortir le soir et faire la fête est Lower Parel, dans le centre de Bombay.
Autres boites de nuits chouchoutes de Bombay : 21 fahrenheit (le 1er Ice Bar de la ville sur Guru Hargovindji Road), Enigma Bar and Night Club (Juhu Tara Road), Ra Mumbai (non loin du Blue Frog sur High Street Phoenix, Lower Parel) et le Lush Lounge and Grille (également dans Lower Parel, sur High Street Phoenix).

10.Aller à un match de cricket

En Inde, le cricket met tout le monde d’accord : il s’agit DU sport national, et il ne faudrait pas le prendre à la légère. Héritée de la période de colonisation britannique, la pratique du cricket est très populaire en Inde, et Bombay dispose bien sûr de sa propre équipe dont chaque match est assidument suivi par des milliers de fans en délire qui ne voient pas le temps passer pendant les matchs qui peuvent durer plusieurs jours … Soyons franc : les règles du cricket sont souvent floues pour les étrangers, mais laissez-vous porter : rendez-vous dans un bar pour regarder le match en compagnie de locaux et savourez une bonne bière, comme la tradition l’exige ! Si vous voulez faire les choses bien, il faut vous rendre au Café Mondegar, ou Mondy’s pour les habitués : bière, nourriture savoureuse et abordable (hot dogs, pizza, hamburgers, mais aussi des plats traditionnels indiens) et jukebox. Cet endroit est encensé par tous les locaux et touristes qui y ont mis les pieds …

Hébergement à Bombay

Il existe de très nombreux hôtels pas chers à Bombay, et les tarifs sont souvent très attractifs : il est possible de réserver une chambre pour parfois moins de 10 € la nuit ! Cela dit, les mauvaises surprises sont courantes si l’on ne s’est pas fait recommander un hôtel par des amis ou un site de confiance. Pour trouver un bon hôtel pas cher en Inde, le mieux est de miser sur ceux que les clients d’HostelBookers ont préférés lors de leur séjour à Bombay. Le Château Windsor Hôtel bénéficie de 88,5 % d’évaluations positives et propose des chambres à partir de 24,50 € la nuit, avec thé et café inclus, et est situé dans le sud de la ville à proximité du cœur touristique et historique de Bombay, et aussi du bord de mer et de Marine Drive ! Il y a une belle terrasse sur le toit qui offre une vue imprenable sur la ville, vous pouvez y prendre votre petit-déjeuner au soleil, avec en prime un personnel aux petits soins … Sinon, pour ceux qui veulent vraiment faire des économies, l’Hotel Pearl propose des chambres à partir de 11,50 € et bénéficie également de bonnes évaluations clients. L’établissement ne se trouve pas dans un quartier touristique, ce qui peut représenter un avantage pour ceux qui veulent voir le vrai Bombay. Vous pouvez aussi jeter un œil à tous nos hôtels pas chers de Bombay si vous n’avez toujours pas trouvé votre bonheur !

Si vous partez voyager en Asie, lisez également nos articles sur 10 Choses à Faire à Bangkok, le Meilleur de l’Asie du Sud-Est (Thaïlande, Vietnam,Cambodge, Laos, Indonésie…), les plus belles villes et régions à voir lors de votre voyage enThaïlande et où faire la fête en Thaïlande.

Merci à Shetland Arts‘|’||’| ‘|'[]||{ ,  Magic-LensPeter Rivera,  Swami Stream pour les photos sur Flickr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + sept =