Le Meilleur de la Thaïlande

Article par Gabrielle Narcy

Nature splendide, monuments et régions classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, culture riche et étonnante… Pas étonnant que la Thaïlande soit la première destination touristique d’Asie du Sud-Est. Entre les plages paradisiaques du Sud (Patong Beach sur l’île de Phuket) et les petits villages tribaux perchés sur des collines dans les montagnes du Nord, la Thaïlande compte un nombre impressionnant d’endroits superbes à découvrir. Les destinations les plus touristiques du pays – Bangkok, Chiang Mai, Phuket – offrent aux visiteurs un mélange coloré de temples, marchés, boutiques et restaurants. Pour les amoureux de la nature et de sensations fortes, vous trouverez également de nombreux endroits extraordinaires où faire du kayak, de l’escalade, de la randonné, des balades à dos d’éléphants et autres activités excitantes !

Le but de cet article est de vous faire découvrir les destinations les plus connues de Thaïlande qu’il vous faudra voir absolument et ce dans différentes régions, mais également quelques trésors cachés pour ceux qui veulent pousser l’aventure et la découverte un peu plus loin.

Vous partez voyager en Asie du Sud-Est ou en Thaïlande ? Découvrez nos articles sur Le Meilleur de l’Asie du Sud-Est (Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Laos, Indonésie …), 10 choses à faire à Bangkok et Où Faire la Fête en Thaïlande ! Et si c’est l’Inde qui vous fait rêver, découvrez 10 Choses à Faire à Bombay !

Bangkok

Colorée, vivante et dynamique, la ville tourbillonnante de Bangkok compte plus de 9 millions d’habitants (presque 14 millions si on compte la « banlieue »). Il s’agit d’une ville pleine de contraste au sein de laquelle se côtoient des gratte-ciels ultra modernes, des petites maisons de bois croulantes, des temples majestueux décorés de pierres précieuses et de mosaïques multicolores, des galeries d’art ou encore le quartier rouge (où prostitution et drogues sont monnaie courante – illégal mais toléré).

A voir, à faire. Parmi les essentiels, citons l’incroyable Grand Palais qui se distingue par une architecture spectaculaire et qui comprend entre autre le fameux Wat Phra Kaeo – le Temple du Bouddha d’Emeraude. Une croisière en bateau sur la rivière Chao Phraya et ses nombreux canaux est également un bon moyen de vous rendre compte de comment la cité fonctionnait avant son industrialisation, notamment en vous rendant dans l’un des nombreux marchés flottant de la ville. Les marchés de rue (comme celui de Chatuchak) sont également une expérience typique de Bangkok, tout comme une promenade dans la très touristique mais incontournable rue Kao San. Pour connaitre tous les secrets et de Bangkok et les choses à ne manquer sous aucun prétexte, le mieux est de lire notre article sur Les 10 Choses à Faire à Bangkok ! Petite astuce pour faire des économies lors de votre séjour : séjourner dans une auberge de jeunesse à Bangkok !

La côte Est de la Thaïlande : Pattaya, non loin de Bangkok

Bangkok se trouve tout au Nord du Golfe de Thaïlande. La côte qui s’étend à l’Est de la ville, à la frontière avec le Cambodge, est une destination facile d’accès pour tous ceux qui souhaitent se rendre à la plage depuis Bangkok car accessible en quelques heures par la route.
Bien entendu, compte tenu de la proximité de cette région avec la capitale, la côte Est a tendance à être vraiment très touristique et souvent bondée durant les week-ends. La ville et la plage de Pattaya en sont l’exemple parfait : très fréquentée par les masses touristiques depuis les années 50, l’endroit a été quelque peu dénaturé, mais peut néanmoins convenir aux fêtards (beaucoup de bars et de boites de nuit) ainsi qu’aux familles car toutes les plages proposent de très nombreuses activités ludiques et sportives.

Non loin, la ville de Chanthaburi est cosmopolite et vivante, et les trois parcs nationaux qui sont accessible à pied depuis le centre vous offriront une chance de profiter de la superbe nature thaïlandaise loin de la cohue de Bangkok.

La toute petite île de Ko Samet offre de superbes plages (plus belles que celles de Pattaya), tandis que celle de Ko Chang (seconde plus grande île du pays après Phuket) possède des spots de plongée magnifiques, ainsi que des sentiers qui serpentent dans la forêt pour vous conduire à de superbes chutes d’eau cachées dans les arbres.

Les îles du Sud : la mer d’Andaman

Au Sud de la Thaïlande se trouvent de très nombreuses îles paradisiaques qui font le bonheur de toux ceux qui ont la chance de faire trempette dans leurs eaux turquoises.

Phuket
La plus connue est sans doute l’île de Phuket, et sa célèbre plage de Patong, qui furent malheureusement ravagées par le terrible tsunami de décembre 2004, qui n’a cependant pas réussi à venir à bout de la beauté de cette région. Phuket est la plus grande île de Thaïlande, séparée du continent par un très mince bras de mer de seulement 700 mètres et reliée à la terre à cet endroit-là par le pont Sarasin.

A voir, à faire : Les plus belles plages de l’île sur trouvent pour beaucoup sur la côte Ouest : Patong, comme citée précédemment, mais aussi les plages de Karon et de Kata, plus calmes et moins touristiques. Phuket – et particulièrement Patong – est un paradis d’hôtels de luxe, de boutiques de designers, de complexes sportifs, de restaurants et de spas, mais il ne sera cependant pas difficile de vous échapper un peu de la foule si vous le souhaiter.
Vous pouvez par exemple vous rendre à Phuket Town, le centre-ville historique située au Sud de l’île, connu pour ses bâtiments de bois d’influence chinoise et portugaise datant du 19ème siècle, et qui accueille également chaque année un festival végétarien d’une durée de 9 jours (tradition vieille de plus de 150 ans tout de même !).
L’astuce est de réserver un hôtel non pas sur la plage mais dans Phuket Town, plus « authentique » et moins « tourisme de masse » que les hôtels et restaurants qui se trouvent le long des plages. De Phuket Town, vous pourrez sans problème vous rendre sur de nombreuses plages en bus.
Le Village Thaï, situé juste au nord de Phuket Town, est l’endroit où il faut vous rendre si vous voulez effectuer la rituelle promenade à dos d’éléphant, ou encore admirer des spectacles de danses traditionnels.
Au Nord-Ouest de l’île, rendez-vous sur la plage de Hat Mai Khao, située dans le Parc Maritime National de Sirinat et où les tortues de mer viennent se reproduire entre octobre et février. Pour les amateurs de plongée sous-marines, rendez-vous sur la côte Ouest de l’île.
Ah et dernier détail, et pas des moindres : du fait de son histoire multiculturelle, Phuket a subit les influences consécutives de différentes cultures (chinoises, indiennes, thaïlandaises…), la nourriture y est par conséquent divine et unique !

Le secret : la plus belle vue pour admirer le coucher du soleil sur Ko Phuket (« Ko » veut dire « île » en thaïlandais) est le Cap Promthep, le point le plus au Sud de l’île.

Ko Phi Phi
Située à l’Est de Phuket, l’île de Ko Phi Phi (prononcé Ko Pi Pi) est un véritable joyeux qui a bénéficié d’un beau coup de projecteur lorsque le film La Plage (Léonardo Di Caprio et Virginie Ledoyen) y fut tourné il y a de cela quelques années. Cette île est en fait composée de deux îles : Phi Phi Don et Phi Phi Ley, qui toutes deux font partie du spectaculaire Parc National de Phi Phi-Hat Nopparat Thara connu pour les falaises crayeuses vertigineuses qui parcourent certaines côtes des deux îles. Phi Phi Ley, la plus petite de ces deux îles, est, encore aujourd’hui, inhabitée. Vous ne pouvez donc vous y rendre que dans le cadre d’une visite d’une journée, notamment pour visiter de superbes grottes sous-marines.

Ko Lanta
Au large de Ko Phi Phi se trouve l’archipel de Ko Lanta, composé de 52 îles. Il était difficile de ne pas citer Ko Lanta étant donné que l’une de ses îles est devenue célèbre suite au jeu de télé réalité du même nom. Mis à part ça, l’archipel de Ko Lanta est, comme toutes les îles de cette région du globe, un endroit paradisiaque. Les plus petites îles de l’archipel sont pour la plupart inhabitées tandis que les autres abritent de nombreux villages de pêcheurs mais la plus grandes des îles, Ko Lanta Yai, attire depuis quelques années les promoteurs qui y construisent peu à peu des hôtels de luxe.

Le Nord de la Thaïlande : Chiang Mai

Le Nord du pays ressemble à une couronne de montagnes verdoyantes qui reposerait paisiblement sur la tête de la Thaïlande. De nombreuses tribus – héritage des vagues d’immigrations venues de Chine il y a plusieurs siècles – parlant leur propre langue et ayant leurs propres traditions, habitent toujours dans ces collines. Les amoureux de la nature n’en croiront pas leurs yeux : tout y est splendide, les forêts abondantes, les plaines, les collines  et les couleurs … Régalez-vous !

La ville de Chiang Mai (la seconde plus grande du pays) est l’une des destinations préférées des routards dans cette région du Nord de la Thaïlande. Ville « cool », intello et raffinée, elle tranche par exemple avec Bangkok dans le sens où elle n’a pas été soumise à la masse touristique qui implique boutiques souvenirs kitsch, bars occidentaux et foules en t-shirts fluo (enfin vous y trouverez tout de même un Starbucks !).
La vieille ville de Chiang Mai est surnommée « la rose du Nord » et est la destination idéale pour ceux d’entre vous qui sont assoiffés de culture : vous y trouverez de nombreuses librairies, ainsi que des cours de langue, de cuisine et de massage thaïs. La ville, ancienne cité impériale, regorge de temples somptueux et est entourée de douves et d’une longue muraille vieille de 700 ans alors construite pour défendre la ville des envahisseurs birmans.
Le temple le plus connu de la ville est celui de Wat Phra That Doi Suthep, situé sur une colline dans les hauteurs de la ville. Dans la région, l’incroyable temple de Wat Phra That Lampang Luang (près de la ville de Lampang), construit au 13ème siècle, attire de nombreux visiteurs.
Le Nord de la région est une destination exceptionnelle pour tous les amoureux de la nature et amateurs d’escalade, de randonnée, vélo, kayak et balades à dos d’éléphant. Vous pouvez également effectuer de nombreuses randonnées pour partir sur les traces des tribus qui vivent dans ces montagnes. Le Parc National de Doi Inthanon est organisé autour de la montagne du même nom, qui se trouve être la plus haute de Thaïlande. Vous pouvez résider dans le parc et ainsi profiter de sa nature exceptionnelle et de nombreuses activités ! Pour votre hébergement, sachez que les auberges de jeunesse de Chiang Mai proposent des lits à partir de 4,50 Euros la nuit !

Merci à Sherrattsam, Lincolnose2, mst7022, Bruno BRA, Vasenka, Ahron de Leeuw, ***Harold R***,  OzMark17 pour les photos sur Flickr et à Adam Wood pour avoir partagé avec nous les superbes photos de son voyage en Thaïlande !

Lien utile : Site Thailande et Annuaire Internet sur la Thailande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =